rénovation du patrimoine architectural de Monaco
S'émerveiller
Zoom sur

Monaco : l'innovation au service d'un patrimoine exceptionnel

« Tout changer, pour que rien ne change »… La formule de François Blanc, fondateur de Monte-Carlo Société des Bains de Mer, résume parfaitement le formidable enjeu du Groupe : comment faire vivre et évoluer un patrimoine immobilier aussi fabuleux ? Comment préserver les trésors architecturaux de Monaco tout en offrant aux visiteurs des services à la pointe ? Luc Leroy, Directeur des Infrastructures de Monte-Carlo Société des Bains de Mer, nous accompagne dans une déambulation architecturale, entre aspirations créatrices et nécessités urbanistiques.

Faire évoluer le patrimoine : un défi passionnant

Hôtels, restaurants, cafés, clubs… Monte-Carlo Société des Bains de Mer jouit d'un superbe patrimoine immobilier, notamment dans le quartier du Carré d'Or. Pour Luc Leroy, Directeur des Infrastructures du Groupe, cela ne s'appréhende pas à la légère, mais « avec beaucoup d'humilité : certains bâtiments étaient là il y a 150 ans, d'autres avant vous les ont imaginés, construits, entretenus, fait vivre et évoluer en fonction des époques et des besoins ». Au Casino de Monte-Carlo par exemple, certaines salles ont changé d'usage au fil des décennies. Alors chaque changement y est pensé avec minutie pour ne pas dénaturer le lieu tout en y insufflant des éléments plus modernes. L'objectif : « réussir à donner un nouvel éclat au bâtiment, à le redynamiser tout en le respectant », explique Luc Leroy.

Construction de l'Opéra Garnier de Monte-Carlo

La Principauté de Monaco, un patrimoine immobilier vivant

D'un point de vue architectural et urbanistique, la situation de Monaco est tout à fait particulière. En effet, il n'existe pas d'Architectes des Monuments Historiques, comme c'est le cas en France par exemple. De ce fait, aucun bâtiment n'est classé. Mais la superficie de Monaco, à peine plus de 2 km2, permet une gestion bien spécifique du bâti. « Une Ordonnance Souveraine évolue au fil du temps. Bâtiment par bâtiment, elle spécifie ce qui peut être ou non modifié », précise Luc Leroy. Un Comité Consultatif pour la Construction réunit régulièrement les différents acteurs urbanistiques, culturels et économiques de la Principauté pour statuer sur les demandes de projets.

La naissance d'un mythe : Le Casino de Monte-Carlo

S'il y a bien un bâtiment qui est particulièrement scruté, c'est là encore le Casino de Monte-Carlo : « En plus de la façade, les tableaux, statues et fresques imposent une vigilance accrue. » Quant au Café de Paris, objet actuellement de toutes les attentions (ou presque !) de Luc Leroy et son équipe, il s'apprête à connaître une nouvelle métamorphose. Nouvelle, puisqu'il a déjà connu une restructuration en 1987, avec notamment la création du Salon Bellevue. L'enjeu, cette fois ? « Intégrer le bâtiment du Café de Paris dans son quartier, précise Luc Leroy, faire en sorte qu'il dialogue avec les autres bâtiments de la place du Casino que sont l'Hôtel de Paris Monte-Carlo et le Casino de Monte-Carlo. » Bientôt, les clients pourront profiter de nouveaux espaces : de nouvelles boutiques, et l'ouverture très attendue d'un restaurant Amazonico, au cœur du tout nouveau Café de Paris.

Nouveau-Café-de-Paris-Monte-Carlo

Le patrimoine monégasque, entre passé et futur

Alors, pourquoi décide-t-on de modifier, parfois en profondeur, un bâtiment iconique ? Luc Leroy nous donne quelques clés pour mieux comprendre ce qui se joue : « Nous intervenons dans des bâtiments qui ont connu des modifications successives, afin de leur restituer cohérence et harmonie. » Une rénovation peut aussi permettre de corriger des « accidents architecturaux, fruits d'évolutions précédentes réalisées avec des méthodes et une sensibilité différentes ».

Place du Casino Monte-Carlo - Monaco

Pour s'emparer d'un projet de rénovation, la curiosité est le maître mot : « Il faut rechercher des photos, des documents d'époque qui nous aident à comprendre pourquoi le bâtiment a été pensé et fait comme cela. » Comprendre les évolutions successives pour mieux penser l'avenir, « se nourrir de ce qu'ont pu faire les anciens et donner un élan plus contemporain ». C'est en respectant ce lien, ce fil insécable entre passé et présent, qu'un projet de rénovation trouve un écho favorable auprès du public. Luc Leroy cite la restitution des Jardins des Boulingrins, suite au démontage des boutiques éphémères de la Promenade Monte-Carlo Shopping : « Nous sommes revenus aux origines, puisque le "bowling green" était un espace engazonné, entouré de pentes qui permettait originellement de contenir les boules de jeu. » L'Histoire a permis de réinventer le lieu, avec une touche plus contemporaine.

jardin-des-boulingrins

Innovation et technique au service du patrimoine

Pour préserver le patrimoine, les équipes de Monte-Carlo Société des Bains de Mer utilisent notamment de nouvelles techniques de restauration. « Des diagnostics de fresques ou de statues par exemple nous renseignent sur leur composition, leur mode de fabrication. » Ces radiographies permettent alors de mettre en œuvre le processus de restauration. D'autres procédés, comme les relevés géomètres en trois dimensions, offrent de nouvelles perspectives. L'innovation permet aussi de travailler sur la durabilité de l'activité, l'une des préoccupations majeures du Groupe Monte-Carlo Société des Bains de Mer. Ainsi, l'équipe de Luc Leroy a mis en place « des boucles de thalassothermie qui permettent de nous chauffer et de nous refroidir grâce à l'eau de mer, tant dans les bâtiments récents que dans les anciens ». Lors des chantiers, la logique d'achat des matières premières privilégie au maximum les prestataires proches de la Principauté.

Hôtel-de-Paris-Monte-Carlo-Façade-de-Jour

Demain, le nouveau visage de la Principauté
 

Ces dernières années, d'ambitieux chantiers ont changé le visage de Monaco. Citons la métamorphose de l'Hôtel de Paris Monte-Carlo, chantier historique puisque pour la première fois de son histoire, le palace a fermé ses portes pendant quelques semaines. Récemment, le site balnéaire du Larvotto a lui aussi connu de profondes modifications. Alors demain, à quoi ressemblera Monaco, ce confetti de terre qui ne cesse d'évoluer ? Au jeu des pronostics, Luc Leroy se montre prudent : « C'est aussi l'aspect opérationnel qui en dessinera les grandes lignes. À Monaco, tout est interfacé, interconnecté, une opération en déclenche une autre, libère du foncier à tel endroit… Tout cela est extrêmement dynamique. » Toujours plus engagé, à l'écoute des besoins de ses clients et de son territoire, le Groupe Monte-Carlo Société des Bains de Mer se tient prêt à relever tous les défis pour valoriser son inestimable patrimoine.

"À Monaco, tout est interfacé, interconnecté, une opération en déclenche une autre."
Vous aimeriez aussi lire…