Savourer
Rencontre avec

Créer son potager : Prêts ? A vos pelles et pioches!

C’est le printemps ! Sur les balcons ou dans son jardin, c’est le moment de démarrer ses plantations. Même en période de confinement, on peut relever les manches. Ceux qui cultivent déjà leurs légumes vous le diront : faire le potager est un excellent remède contre l’ennui et cela déstresse ! Voici donc les quatre conseils pratiques de Pascal Garrigues, Chef de Cuisine du Monte-Carlo Beach, pour créer son potager.

Conseil N°1 - Emplacement et plan du potager

Pascal Garrigues : Choisissez l’endroit le plus ensoleillé de votre jardin, sur une surface plane ou avec une légère inclinaison, à proximité de la maison, d’un point d’eau pour l’arrosage, et facile d’accès. Les plantes ont besoin pour se développer d’un minimum de 6 heures de soleil quotidien. Une fois l’emplacement défini, prenez un crayon et une feuille de papier et dessinez le plan de votre potager. Pour ma part, j’ai créé des bandes de 1.2m surélevées  et encadrées  de planches, qui permettent de planter deux rangs de légumes.  Elles sont intercalées d’allées de 60 cm pour le passage et l’entretien. Décidez ensuite le type et la quantité de légumes que vous allez planter. En effet, il faut  espacer les plans de 70 cm et laisser environ 50 à 60 cm entre deux rangées.

Conseil N° 2 - Préparation du sol et arrosage

P. G. : L’idéal est de retourner la terre à l’automne. Il faudra l’amander avec de la matière organique, terreau, compost ou fumier de cheval. Au printemps, labourez avant de planter. 

Une terre riche en humus et légère permettra aux racines de se développer et vous garantira une belle récolte.  Pour l’arrosage, j’ai opté pour un système de goutte a goutte plus économe en eau. Il peut être programmable, ce qui vous facilitera la vie et permettra un arrosage quotidien et régulier.  

Conseil N°3 - Que faire pousser, saisonnalité

P. G. : Espacez tout au long des saisons vos plantations pour récolter vos légumes tout au long de l’année. Pour une récolte au printemps, semez en début d’automne, fèves et petits pois tandis qu’au mois de novembre mettez en terre les fraisiers. Début mars, c’est le moment de repiquer les salades, les légumes feuilles, épinards, blettes et cébettes.

Début mai, dès que la terre a atteint 15°, vous pouvez tout planter, tomates, courgettes, aubergines, poivrons, melons, haricots. Repiquez les pieds de basilic entre les rangs de tomates car ils n’aiment pas être en pleine lumière et protégeront ces dernières des insectes ravageurs.

Fin du mois d’août, mettez en terre les choux et poireaux pour une récolte l’hiver ; et les artichauts, pour les déguster fin mars début avril.

Conseil N°4 - Entretien et paillage

P. G. : Il existe deux types de paillage : organique, c’est souvent de la paille, ou minéral, feuille de plastique, géotextile.  J’ai recouvert le sol de toiles de paillage, elles évitent la prolifération des mauvaises herbes et gardent la fraîcheur du sol.  Il n’y pas d’inconvénient à ne pas pailler, mais il faudra souvent désherber et arroser plus fréquemment

Une plantation de légumes sollicite le sol de façon intensive et le dépouille de ces nutriments. Il faut donc apporter de l’engrais au sol de manière régulière  pour qu’il soit capable de nourrir les plantes. Préférez un engrais biologique qui aura un effet plus long et régulier plutôt qu’un engrais chimique qui n’apportera pas de matière organique et dégradera le sol.

Ensuite, pour tuteurer les légumes, j’utilise des roseaux que je ramasse près de chez moi. Il faut les enfoncer dans le sol avant de répliquer les plans.

Arrosez toujours aux pieds et non le feuillage des légumes pour éviter le développement de maladies.

Surveillez vos plantations, dès l’apparition d’insectes indésirables, il faut s’en débarrasser.

Je fabrique un insecticide a base d’eau de savon noir et d’huile de colza,  que je pulvérise sur les plants infectés, au bout de 30 minutes de pose il faut rincer au jet d’eau le produit, les insectes qui ont été asphyxiés tombent au sol.

Et si vous n’avez pas de jardin ?

 

P. G : Il est aussi possible de créer son potager sur son balcon ! Il existe dans le commerce des kits pour potager, se sont généralement des cadres de bois carrés, tapissés à l’intérieur d’une toile étanche.

Pour la mise en œuvre, déposez au fond du bac de la pouzzolane, ce sont des graviers de roche volcanique, ils assureront le drainage de l’eau d’arrosage. Remplissez sur au moins 30 cm d’un mélange de terre végétale et terreau.

Faites votre choix ! Vous pouvez tout planter, fraises, plantes aromatiques, tomates, aubergines, salades. Et comme pour un potager en pleine terre, faites un plan. Les plantes grimpantes type tomates et aubergines seront repiquées à l’arrière du bac pour qu’elles ne cachent pas la lumière des plantes à port plus petites.

Lors du repiquage, déposez au fond du trou un peu d’engrais biologique, il nourrira les plantes tout au long de leur croissance. Surveillez également l’humidité de votre substrat… un arrosage fréquent est indispensable. Vous pouvez opter pour un système goutte à goutte programmable.

Alors si vous pensez pouvoir assurer un minimum d’attention quotidienne, lancez-vous dans l’aventure !

 

À vous de jouer !

Et n’hésitez pas à partager avec nous vos jolis potagers sur les réseaux sociaux en tagguant @montecarlosbm.

Nous repartagerons nos préférés !

Vous aimeriez aussi lire…