Pierre Frolla Monaco monte-carlo
S'émerveiller
Rencontre avec

Pierre Frolla fell in love with Monte-Carlo

Il y a tant de raisons d'aimer Monaco.
Une terre d’exception où tout est possible. Où la chance vient à la rencontre de celles et ceux qui lui sourient. Sous le soleil méditerranéen, les expériences et les témoignages se multiplient... Pierre Frolla, recordman du monde d'apnée et grand amoureux de la nature, nous partage son amour pour la Principauté.

Let's fall in love with Monte-Carlo !

Pierre Frolla

Que vous inspire Monaco ?
 

Pierre Frolla : Ce qui me séduit le plus en Principauté, c’est son caractère profondément paradoxal; une ville de béton où règne, implantée, verdoyante et animée une nature sauvage peuplée d’une flore rarissime et surprenante, gorgée d’une faune tout aussi surprenante. Une multitude de plantes, d’arbres, de fleurs, de petits mammifères, d’abeilles et d’innombrables oiseaux cohabitent dans cette ville moderne où chaque jours 70 000 personnes se croisent sur 2 kms carrés. A ce titre, Monaco m’inspire le partage, la pluralité des possibilités complexes et l’esprit de partage et de cohabitation. Bordée par la mer et la montagne, envahit en son coeur par la foret presque tropicale par endroit, Monaco est une sorte de jardin d’eden…. mon petit paradis.
 

Quel est votre plus beau souvenir à Monaco ?
 

P.F : Egoistement je pourrais dire que mon plus beau souvenir à Monaco a été le jour où j’ai réalisé mon troisième record du monde d’apnée en Immersion Libre, à -80m. Une journée ponctuée par un événement sportif parfaitement orchestré, une météo agréablement clémente, une entente cordiale avec l’équipe de sécurité, la création d’un vrai « stade » sur l’eau afin d’accueillir plus de 200 personnes à vivre en direct la performance, la réussite de la performance et l’invitation, le soir même,  donner le coup d’envoi de Monaco-PSG. Amis en réalité, mon vrai « plus beau souvenir » à Monaco reste l’année où il a neigé, en 1986 je crois, j’étais alors petit, et je me souviens de cet émerveillement au petit matin. Une journée ponctuée par les jeux dans la neige, les glissades, les courses de luges en dévalant la rampe majore... la preuve encore que Monaco est la quintescence du paradoxe à l’état le plus pur.
  

Monaco, en un mot c'est ...
 

P.F : MAGIQUE.

Vous aimeriez aussi lire…

Suivez nos actualités & bénéficiez des meilleures offres