Gala des Océans
Being amazed
Tips & Tops

Retour en images sur le Gala des Océans 2019 de Monte-Carlo... L’eau, c’est la vie !

Jeudi 26 septembre 2019 s’est tenue la 3e édition du Monte-Carlo Gala for the Global Ocean. Un gala organisé par la Fondation Prince Albert II de Monaco sur les Terrasses de l’Opéra de Monte-Carlo et qui a une nouvelle fois rassemblé artistes et philanthropes internationaux autour d’une cause commune : « œuvrer en faveur d’un Océan durable, pour les générations futures et pour l’avenir de la Planète ».

Robert Redford, homme d’honneur et de nature

 

Il y a un temps pour murmurer et un autre pour parler haut et fort. Légende vivante du 7e Art, Robert Redford, 83 ans, fait figure de pionnier en matière d’engagement écologique. Voilà près de 50 ans qu’il interpelle sans relâche les puissants de ce monde, les exhortant à « agir maintenant ». « Acteur par métier, mais militant par nature », comme il aime se définir lui-même, Robert Redford a fait de l’écologie un combat à la fois personnel et politique. C’est pour honorer cet engagement précoce et indéfectible que le Monte-Carlo Gala for the Global Ocean 2019 a tenu à faire de l’homme du président l’homme d’honneur de cette soirée, en lui remettant le Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco. « Nous n'avons qu'une planète et il n'en reste pas grand-chose, a-t-il déclaré au cours de la soirée. (...) Ce monde appartient maintenant à la nouvelle génération ». Il succède ainsi à ses compatriotes et compagnons de lutte Leonardo DiCaprio et Orlando Bloom qui étaient venus parrainer respectivement les éditions 2017 et 2018.

« Nous n'avons qu'une planète et il n'en reste pas grand-chose »
Gala des Océans

Une pléiade de stars...

 

Outre Robert Redford, ils étaient 800 convives, jeudi soir, à avoir répondu à l’appel de S.A.S. le prince Albert II de Monaco. 800 artistes et philanthropes de renommée internationale, tous mobilisés pour la protection des océans. Sur un tapis rouge tout de bleu vêtu, un parterre de stars. Parmi elles, Nicole Kidman et Uma Thurman, deux maîtresses de cérémonie rivalisant de charme et d’élégance avec, à leurs côtés, un Andy Garcia tout aussi distingué. Étaient présents également Jane Seymour, Patricia Arquette, Chris Tucker, Sonia Rolland, Victoria Silvstedt,Adriana Lima, Isabeli Fontana ou encore l’ex-ministre de l’Écologie Ségolène Royale. À noter enfin la présence en chair et en os... ou presque de Sophia AI, robot humanoïde conçu par Hanson Robotics. Le gala s’est ensuite déroulé au rythme d’un cocktail dinatoire puis d’un dîner préparé par un chef étoilé, suivi des performances live de Gwen Stefani, Andrea Bocelli et Kool & the gang. Et c’est Robin Thicke qui s’est vu chargé d’assurer l’after-show.

Gala des Océans
Gala des océans

... pour une juste cause

 

Pour la Fondation Prince Albert II de Monaco, soutenue par M. Milutin Gatsby, Global Fundraising Chairman, l’objectif de ce Gala des océans de Monte-Carlo est clair : lever des fonds afin de mener à bien sa mission de préservation de l’Océan. Comme les années précédentes, la soirée s’est ainsi vue ponctuée d’une vente aux enchères exceptionnelles avec, au catalogue, des expériences uniques, des objets de collection et des œuvres d’art signées par certains des artistes les plus prestigieux de la planète. Tous les bénéfices réalisés seront reversés à la Fondation, en soutien de ses actions de conservation marine. L’an dernier, le Monte-Carlo Gala for the Global Ocean avait permis une collecte de fonds de 21 millions d’euros !

 

Halte à la pollution des océans !

S’il produit 50% de l’oxygène que nous respirons, s’il absorbe 25% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, l’Océan est aujourd’hui menacé par des changements climatiques incontestables, par la pollution, la profusion de plastique et une pêche toujours aussi intensive. Le temps est donc désormais à l’action. Dans la mire de S.A.S. le prince Albert II de Monaco et de sa Fondation cette année, huit priorités : lutter contre la pollution plastique, développer les aires marines protégées en Méditerranée, préserver des espèces marines en voie d’extinction, étendre la protection marine aux régions polaires, soutenir les innovations, favoriser les pratiques durables de yachting, atténuer l’acidification des océans et promouvoir l’éducation environnementale.

 

© Getty Images FPA 2 - Palais Princier 

Gala des Océans
Vous aimeriez aussi lire…