Informations
Contactez nous
+377 98 06 03 60

Las Brisas

Las Brisas est un restaurant d'été du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort

Las Brisas est un restaurant d'été du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort

Ouvert au déjeuner du 1er juin au 15 septembre 2018
Tous les jours de 12h à 15h (16h en juillet-aout)

Entre mer et lagon, un restaurant estival pour un déjeuner frais et dépaysant à Monaco
  • Vue mer
  • Voiturier/Parking
  • Terrasse
  • Cuisine méditerranéenne
  • Cuisine grillade
  • Cuisine de partage
  • Cuisine Caraibe
  • Brunch

Escale gourmande et conviviale au restaurant d’été du Monte-Carlo Bay. Las Brisas accueille les convives le temps d’un déjeuner ensoleillé.

Aux commandes de ce concept de partage, le Chef Marcel Ravin.

 

Du plaisir à partager… Une cuisine gourmande et dépaysante, des grillades et poissons frais à partager : voilà le nouveau concept du restaurant Las Brisas.

De juin à septembre, à la faveur des belles journées monégasques, l’établissement reçoit ses hôtes dans un cadre idyllique et privilégié.

 

Un déjeuner au plus près de la Grande Bleue… Qu’il fait bon déjeuner à l’ombre des parasols de Las Brisas ! Accueillante et chaleureuse, la terrasse s’étire entre la mer Méditerranée et le lagon du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort. En toute décontraction, les convives partagent de grandes tablées et profitent du ballet des cuisiniers qui préparent sous leurs yeux de savoureuses viandes, poissons et légumes grillés.

 

Les couleurs de la fête fusionnent à Monaco… Profitant d’un service élégant en toute simplicité, les estivants se laissent bercer par une ambiance légère mêlant la gaieté caribéenne à la dolce vita toute méditerranéenne.

 

 

Chef Marcel Ravin

Le Chef Marcel Ravin est passé d’un rocher à l’autre, s’envolant à son adolescence, de celui de sa Martinique natale pour atterir en 2005 sur celui de Monaco, devenu son port d’attache.

Le parcours de Marcel Ravin suit une ascension parfaite depuis qu’il a quitté son île natale pour la métropole à l’âge de 17 ans, après avoir décroché son diplôme au CFA de Rivière-Salée. Il fait ses premières armes en Alsace, dans un Relais & Châteaux étoilé, puis perfectionne son expérience dans différents établissements de l’Est de la France. De retour aux Antilles, à 25 ans, il est le chef d’un hôtel 4 étoiles de 40 chambres et décroche ensuite une clé d’or au Gault-Millau dans le meilleur restaurant gastronomique de l’île.

 
A 30 ans, il revient en France, et devient sous-chef au Bistroquet (une étoile au Michelin), à Nancy. Ces expériences le conduiront ensuite à Lyon, où il relancera le restaurant gastronomique du Méridien Part-Dieu, L’Arc en ciel, en tant qu’executive sous-chef. Enfin, fort de ce double bagage en restauration de haut niveau et en gestion de banquets dans l’hôtellerie, Marcel Ravin devient le chef des cuisines de l'hôtel Le Méridien Bruxelles et notamment du restaurant L’Epicerie, où son talent sera maintes fois récompensé.

C’est en 2005 que Marcel Ravin a relevé le défi de prendre les rênes de la restauration du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort, en tant que Chef Exécutif. Une aventure où il a fallu tout imaginer et tout construire, une invitation au voyage originale autour d’une gastronomie aux accents universels, vivante et profonde, à l’image d’un Chef atypique, distingué en 2015 par une étoile au Michelin. 

 
Tout comme Alain Ducasse, Monégasque d’adoption, formé chez Alain Chapel  Mionnay (Ain), enfant des Landes, Marcel Ravin apportait avec lui la mémoire des plats de là-bas, les épices, les produits et les recettes ô combien originales marquées par le terroir caribéen : c’est ce que le chef du Monte Carlo Bay appelle « son palais mental » dans son ouvrage autobiographique D’un Rocher à l’autre : itinéraire d’un chef (Éditions La Martinière), une confession superbe et émouvante.

 
En sept ans, Marcel Ravin au cœur d’humaniste s’est forgé une identité mêlée, fruit de son passé, de ses madeleines de Proust bien à lui et des ressources innombrables de la Côte d’Azur. C’est ainsi que sa partition culinaire s'articule au Blue Bay, riche de ses plats signatures. 
Il décroche sa première étoile Michelin en 2015. Marcel Ravin a su transférer son répertoire antillais à sa manière, et concilier au mieux ce jeu d’influences diverses qui insufflent à sa cuisine une colonne vertébrale de goûts recherchés et savoureux. Le sandre rôti au four mouillé d’une vinaigrette de bigorneaux et de citron vert, la paupiette de daurade aux légumes et bacon sauce Nantua, le turbot rôti aux artichauts, condiment d’amandes et figues à l’hibiscus, l’œuf bio au manioc truffé, jus de maracudja (variété de fruit de la passion), son chef-d’œuvre actuel, le pigeon fermier rôti au cacao épicé, boulgour façon risotto et cèpes : tout cela a métamorphosé le répertoire usé des grands hôtels méditerranéens et propulsé le Blue Bay au firmament des adresses gourmandes de la Principauté.

De la terre à l’assiette…

Cuisiner les fruits et légumes de saison, fraichement récoltés à proximité est plus qu’un engagement, une priorité pour Marcel Ravin.

Au Blue Bay, les végétaux cueillis dans le potager à quelques pas sont au centre du plat, les viandes et poissons des accompagnements.

Une charte a été établie avec « Mister Good Fish » permettant de respecter les ressources marines grâce à une liste qui répertorie toutes les espèces recommandées par saison.

Autre exemple, pas de thon rouge à la carte car il s’agit d’une espèce protégée.

Le Chef collabore avec la start-up Terre de Monaco, fondée par Jessica Sbaraglia, créatrice de potagers biologiques urbains, dont le potager du

Monte-Carlo Bay Hotel & Resort.

 

Découvrez notre menu
Une escale gourmande entre mer et lagon, où le partage est à l’honneur. A découvrir : le brunch musical du dimanche.

Suivez nos actualités & bénéficiez des meilleures offres

Votre adresse de courriel
#Mymontecarlo