COYA Monte-Carlo, de nouvelles saveurs
Savouring tastes
Zoom sur

COYA Monte-Carlo, de nouvelles saveurs

De l’assiette à la décoration intérieure, COYA Monte-Carlo tient ses promesses et transporte ses visiteurs en Amérique Latine. Pour sa réouverture, le 4 avril prochain, des plats inédits et deux nouveaux menus, composés de quatre découvertes gustatives seront dévoilés. Place à une nouvelle carte.

 

 

 

 

La carte 2019, explique le chef Fabrizio Fossati, s’inspire à la fois des traditions sud-américaines et des saveurs de la Méditerranée. « Le Sud de la France a de merveilleux produits à offrir. Les légumes comme les tomates ou les artichauts sont tout simplement délicieux et le poisson très fin est de grande qualité, en particulier le loup ».

COYA Monte-Carlo, de nouvelles saveurs

 

 

 

L’une des créations à découvrir prochainement ? « Une sole aux agrumes. Le poisson est mariné avec du citron et du citron vert et grillé sur le robata, un barbecue japonais. Il est ensuite relevé par une note d’aji amarillo, du chilli jaune péruvien, et enfin glacé au mirin, l’alcool de riz sucré japonais ». Une belle évasion par les sens.

L’année dernière, deux plats signatures ont été largement plébiscités par la clientèle monégasque et internationale, l’Arroz Nikkei qui se compose d’un loup chilien et le délicieux bœuf épicé.

COYA Monte-Carlo, de nouvelles saveurs
COYA Monte-Carlo, de nouvelles saveurs

Avec pour philosophie le partage, l’adresse mise également sur sa large carte de cocktails et son fameux Pisco Bar.

« COYA Monte-Carlo est plus qu’un restaurant, c’est un lieu de fête, ajoute Fabrice Fossati. Dîner chez nous, c’est une véritable expérience car tout est connecté, de la nourriture à la musique en passant par la décoration. Nous offrons de la joie aux gens avec « l’esprit COYA », c’est ce qui fait toute la différence ».

"COYA Monte-Carlo est plus qu’un restaurant, c’est un lieu de fête"
Vous aimeriez aussi lire…