Banque Safra Monaco
Being amazed
Rencontre avec

Pierfilippo Castellano, président de la prestigieuse Banque J. Safra Sarasin (Monaco) SA

Au fil des années, la Banque J. Safra Sarasin (Monaco) SA est devenue l’une des plus importantes banques privées de la Principauté. Interview de son CEO, M. Pierfilippo Castellano.

Quelle est l’histoire qui unit la Banque J. Safra Sarasin à Monaco ?

Pierfilippo Castellano : C’est en 2006 que la Banque J. Safra Sarasin s’établit à Monaco. Et c’est en 2017 que le Groupe J. Safra Sarasin conclut avec succès l’acquisition du Crédit Suisse (Monaco). Ces deux étapes clés démontrent l’attachement de la famille Safra à la Principauté et l’importance que nous accordons à la place financière monégasque.

A cet égard, quel regard portez-vous sur la place financière monégasque ?

P.C: Avant toute chose, Monaco est un lieu de vie exceptionnel pour ses résidents qui bénéficient d’un excellent climat d’affaires. La place financière monégasque a l’avantage de répondre aux exigences de la finance internationale et aux réglementations des marchés financiers.

"Monaco est un lieu de vie exceptionnel pour ses résidents qui bénéficient d’un excellent climat d’affaires"
Banque Safra Monaco

Comment se positionne la Banque J. Safra Sarasin ?

P.C: Il s’agit d’abord d’une banque familiale dont on célèbre plus de 175 années de tradition. Parmi les atouts qui en assurent sa longévité et sa performance, il y a la stabilité, la solidité financière exceptionnelle, la gestion prudente des risques et les relations personnelles étroites que nous développons avec chacun de nos clients. D’entente nous définissons les meilleurs choix d’investissements et apportons des solutions adaptées.

 

Quelle est l’importance du Groupe J. Safra, respectivement du Groupe J. Safra Sarasin ?

P.C: En tant que groupe international animé par une vision durable, le Groupe J. Safra est investi dans des secteurs d’activités tels que l’immobilier et l’agro-industrie et emploie plus de 33 000 personnes. Le pôle bancaire, composé de banques toutes détenues à titre privé, se déploie sur plus de 160 sites en Europe, en Asie, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis et en Amérique Latine. La masse sous gestion totalise USD 260 milliards et des fonds propres dépassant les USD 20,0 milliards. Le Groupe J. Safra Sarasin est quant à lui présent par le biais de ses banques sur plus de 25 sites en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique Latine. Acteur global dans le Private Banking et la gestion d’actifs, il représentait au 30 juin 2019 plus de CHF 175 milliards d’actifs sous gestion, CHF 5,3 milliards de capitaux propres et quelque 2’100 collaborateurs.

Banque Safra Monaco
Banque Safra Monaco

Comment appréhendez-vous les enjeux mondiaux actuels ?

P.C: Le climat géopolitique actuel et l’environnement économique volatil dans de nombreuses parties du monde nécessitent de pouvoir compter sur la solidité d’un groupe bancaire capable de naviguer dans des eaux agitées et d’offrir un port d’attache sécurisé à l’ensemble de ses clients.

Comment la banque est-elle intégrée à Monaco ?

P.C: La Banque J. Safra Sarasin est un employeur de référence et engagé qui développe des partenariats locaux à l’exemple de ceux conclus avec Monte-Carlo Société des Bains de Mer. Nous avons récemment sponsorisé un événement prestigieux consacré à l’élégance et à l’automobile. De plus, en tant que pionnier dans la finance durable depuis plus de 30 ans, nous nous inscrivons dans la droite vision du Prince Souverain très concerné par les enjeux que nous observons. Enfin, je suis moi-même résident monégasque depuis 1977 et j’ai le privilège d’avoir été décoré « Chevalier de l’Ordre de St Charles » par le Prince Albert II en novembre dernier.

Vous aimeriez aussi lire…