Hotel de Paris Monte-Carlo Louis XV Restaurant Alain Ducasse Monaco Cave à vins
Savouring tastes
Rencontre avec

Eleonora Galimberti, sommelière 2.0

« Boire du vin est un pur plaisir mais l’apprécier est un art. Et l’art vous rend vivant ». Passionnée de vins, infatigable globetrotter, Eleonora Galimberti a découvert la carte du Louis XV Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris. Enivrée autant par les saveurs et tanins des accords mets & vins que par ce lieu enchanteur, la blogueuse italienne nous livre ses impressions sur son expérience… Prêt à être envouté par la magie Alain Ducasse ?

Hotel de Paris Monte-Carlo Louis XV Restaurant Alain Ducasse Monaco

Pour vous, Monaco rime avec…

Eleonora Galimberti: « Paradisiaco » !

Quelle a été votre impression en passant le pas de porte de l’Hôtel de Paris Monte-Carlo ?

E.G: J'ai adoré le style classique, la majesté des intérieurs mais en même temps l'allure moderne et raffinée. Les grandes décorations florales des hortensias confèrent à l'environnement une certaine élégance féminine typique d'un atelier de haute couture. Lorsque vous entrez dans l'Hôtel de Paris Monte-Carlo, vous vous sentez immédiatement comme une princesse.

Votre meilleur souvenir culinaire lors de votre déjeuner au Louis XV Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris Monte-Carlo…

E.G: Ils sont nombreux. Le pain botanique aux légumes de Provence semblait être une peinture d’artiste, mais c’est difficile de choisir un seul souvenir. J'ai adoré le “Cookpot de millet, garniture d'un minestrone” pour la richesse de ses saveurs intenses et distinguables, les consistances des “Langoustines rôties à l'épeautre”, ainsi que l'arôme délicat de la “Pêche opaline, crème glacée et granité thym citron”. De manière générale, chaque met était une œuvre d'art où j’ai trouvé un respect parfait et conscient pour chaque ingrédient.

Parlez-nous de l’accord mets & vins proposés.

E.G: J'ai apprécié les propositions du chef sommelier Noël Bajor de vins territoriaux, distinctement de la Provence, qui m'ont permis d'en apprendre plus sur les variétés locales. Même la combinaison d'un jeune vin rouge avec les langoustines, qui me semblait un choix étonnant, s'est avérée être un arrangement très équilibré et agréable. Vraiment parfait.

Le vin qui vous a marqué au cours de ce déjeuner

E.G: Villars-sur-Var, Clos st Joseph 2016. C'était la première fois que je goûtais un rouge si complet et charmant de Provence. C’est aussi un petit vignoble familial cultivé selon les préceptes de la biodynamie, un précepte qui porte ses fruits au vu de la qualité des vins produits sur le domaine. Les cépages (95% Syrah et 5 % Cabernet Sauvignon et Mourvèdre) m'ont rappelé la plénitude des grands vins du Rhône. Notes d’épices, de garrigue et de fruits rouges et noirs mûrs avec des nuances fumées. Tanins fondus et présents. Belle finale.

Photo © Eleonora Galimberti

 

Hotel de Paris Monte-Carlo Louis XV Restaurant Alain Ducasse Monaco Vin Villars-sur-Var

Quelques mots sur la cave du Louis XV Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris ?

E.G: J’ai été impressionnée, je l'ai trouvé spectaculaire, un bon coup de théâtre. La sélection des vins est impressionnante et du plus haut niveau, presque à couper le souffle. J'ai trouvé toutes les références de ma liste de souhaits, les millésimes les plus prestigieux et les plus recherchés. Même de grands noms italiens, ma patrie ! La cave du Louis XV Alain Ducasse est définitivement la cave de mes rêves et sûrement celle de tous les sommeliers du monde.

Et si on parlait des petits détails qui font la différence…

E.G: Le raffinement du dressage de la table, la discrétion, la courtoisie et la disponibilité de toutes les personnes qui nous ont accueillis et servis. Notre maître d’hôtel a pu écouter nos curiosités et nos préférences à partir du menu et les traduire en suggestions les plus appropriées : les plats qui nous ont été servis répondaient parfaitement à nos goûts préférés. « Last but not least », d'excellents plats sont toujours sortis de la cuisine dans une parfaite harmonie avec notre timing, orchestrés avec brio comme dans un ballet classique. « Cherry on the cake » : le doux cadeau offert à la fin de notre déjeuner, le délicieux panettone du chef pâtissier Sandro Micheli une attention très élégante.

Photo © Eleonora Galimberti

Hotel de Paris Monte-Carlo Louis XV Restaurant Alain Ducasse Monaco
Vous aimeriez aussi lire…